« J’ai un grand jardin, dois-je sortir mon chien? »

OUI, mille fois oui! Posséder un terrain est certes un avantage mais se révèle vite être un piège si l'on néglige les promenades. educateur canin Agde Alors, pourquoi est-il nécessaire de sortir son chien?
  • Le chien a un besoin naturel d'exploration qui doit être entretenu. A l'origine, l'instinct d'exploration répond au besoin de trouver de la nourriture dans la nature. Aujourd'hui, si le chien de compagnie n'a plus à trouver sa propre nourriture, cet instinct d'exploration est toujours présent et contribue à son équilibre, autant sur le plan mental que physiologique. Le premier besoin de votre chien se situe là... Et non dans les multiples jouets, les vêtements pour chiens ou encore les caresses à volonté, qui correspondent plutôt à la perception (anthropomorphique) et donc erronée que nous nous faisons de leur bonheur. En clair, si vous voulez faire quelque chose de bien pour votre chien, sortez le!
  • L'exploration participe également à la stimulation sensorielle de votre chien, qui pourra notamment s'habituer aux bruits, aux odeurs de la vie urbaine, et s'y sentir à l'aise à l'extérieur. La présentation de nouveaux stimuli lui permettra également de prendre plus confiance en lui, et par extension, de s'habituer plus facilement aux nouvelles situations qu'il rencontre (déménagement, promenades au marché, visite chez des amis, etc)
  • La promenade joue également un rôle fondamental dans le bon développement social de votre chien, en lui donnant l'occasion de d'échanger, de communiquer quotidiennement avec ses congénères. Le chien est un animal social qui a besoin pour s'épanouir du contact avec ses semblables!
  • De ce fait, il est impératif de sortir régulièrement votre chiot avant ces 3 mois (sitôt les premiers vaccins faits, en évitant toutefois les endroits particulièrement pathogènes, comme les canicrottes par exemple. En effet, entre 3 semaines et 3 mois (durant la période dite « sensible » ou de « socialisation »), les expériences que va faire votre chien détermineront la façon dont il perçoit le monde qui l'entoure. Aussi, le priver du contact avec ses congénères pendant cette période clé est une grave erreur, car votre chien risque d'être incapable de communiquer correctement avec d'autres chiens par la suite... voire de ne pas reconnaître les chiens comme une espèce amie! Attention, vous risquez d'en souffrir les conséquences pendant le reste de votre vie...
  • La balade est une activité à la fois ludique et structurante. c'est un moment privilégié pour renforcer le lien entre le maître et son chien. Rangez votre téléphone portable et observez le, jouez avec lui. Votre chien ne sort pas seulement pour faire ses besoins mais aussi pour partager une activité avec vous!
  • L'exploration pendant la balade stimule votre chien à la fois mentalement et physiquement. Les balades quotidiennes sont le meilleur remède contre l'ennui de votre chien... Et les conséquences désagréables qui en découlent (aboiements, destructions, fugues, etc). Ceci est d'autant plus important pour les chiens ayant un fort capital énergie.

Educateur canin Agde

Pour faire court, un jardin devient vite ennuyeux, ce n'est aux yeux de votre chien, ni plus ni moins qu'une grande cage. Mais quels sont les risques auxquels vous vous exposez si vous ne sortez pas votre chien?
  • Le premier risque encouru est, en privant votre chien de contacts réguliers avec d'autres chiens, de ne pas socialiser correctement votre chien. celui-ci risque ainsi de devenir systématiquement méfiant, voire hostile envers ses congénères et/ou les humains... Rendant ensuite les balades très pénibles. On parle de syndrome de dyssocialisation primaire pour caractériser le trouble qui atteint les chiens qui n'ont pas abordé la période de sensible (3 semaines – 3 mois) normalement, c'est à dire en étant privé de rencontres régulières avec différents types de chiens. Il est également possible que le chien aie été correctement socialisé pendant la période dite sensible, mais qu'il soit plus tard privé de contact avec ses congénères. On parle alors de dyssocialisation secondaire.
  • De même, un chien peu habitué à sortir risque de développer un comportement anormal en réaction aux stimuli "normaux" de la vie (klaxons, vélos, etc), allant parfois jusqu'à la phobie. ceci est d'autant plus vrai si votre chien n'a pas ou peu été sorti dans les 3-4 premiers mois de sa vie: On parle alors de « syndrome de privation sensorielle ». Là encore, les symptômes sont très handicapants, rendant les balades en ville particulièrement stressantes pour le chien... et le maître.
  • Privé de balade et d'un exutoire pour évacuer le stress lié à votre absence durant la journée, votre chien risque d'exprimer sa frustration par la destruction d'objets dans votre domicile. Le manque de sorties n'est pas toujours la cause principale de ces destructions (par exemple, en cas d'hyper attachement), mais il contribue fortement à aggraver le problème.
chien en balade

Pour les raisons évoquées plus haut, il est nécessaire de prendre le temps de sortir quotidiennement votre chien à l'extérieur de votre propriété. C'est la meilleure chose que l'on puisse faire pour son bonheur et pour son équilibre!

-----

Dimitri Matias, éducateur canin comportementaliste

One thought on “« J’ai un grand jardin, dois-je sortir mon chien? »

  • Rien à redire, votre point de vue résume toute les petites astuces et les conseils qui répondent aux besoins des chiens de compagnie. ils ont besoin de faire des activités physiques et de s’épanouir pour entretenir leur santé surtout pour certaines races de chiens qui ont l’habitude de se promener.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *